Intégration 

architecturale

des équipements liés aux énergies renouvelables 

INTRODUCTION

Le secteur du bâtiment utilise à lui seul près de la moitié de l’énergie consommée en France et produit un quart des émissions de gaz à effet de serre. Face à l’épuisement et au coût des énergies fossiles, il est impératif d’agir sur la diminution de nos besoins d’énergie, notamment de chauffage, pour limiter notre impact sur la planète. Il est également nécessaire d’avoir recours aux énergies renouvelables. Mais cela ne prend tout son sens que si l’effort d’efficacité énergétique (consommer moins, en isolant sa maison par exemple) a été réalisé en amont. Les énergies renouvelables traitées dans ce livret sont le solaire et le bois.

Qu’appelle-t-on énergie renouvelable ? 

C’est une énergie dont la source est inépuisable. Le soleil est une source d’énergie présente et infinie, à l’échelle humaine, capable de répondre amplement aux besoins de chaque être humain. Le bois, issu de la photosynthèse, est lui aussi une ressource inépuisable, si elle est bien gérée. En pérennisant cette gestion raisonnée, il est logique de considérer le bois comme une source d’énergie renouvelable. 

 

Dans le respect du patrimoine !

Ce livret s’attache à définir les notions d’intégration architecturale et paysagère liées à l’installation de ces équipements énergétiques afin de préserver le patrimoine de notre région. Nous avons, tous, le devoir de  respecter le patrimoine bâti que nous devons sauvegarder pour les générations futures.

INFOS PRATIQUES


Date : 2010 


Format : Brochure 21×21 cm fermé, 

42×21 cm ouvert, 

32 Pages, couleur

Rédaction :

Valérie Lopes, Isabelle Valtier, C.A.U.E 76

Conception graphique : Michaël Paton, C.A.U.E 76

Avec la participation financière 

de l’Ademe et de la Région Haute-Normandie

Ademe Livret Final_Couv.jpg