Clos-masures

guide D’entretien

des bâtiments, les mesures conservatoires

Le Département de Seine-Maritime est engagé dans une démarche de candidature pour l’inscription des clos-masures au patrimoine mondial de l’UNESCO. La reconnaissance de ces anciennes fermes traditionnelles cernées d’un rideau d'arbres plantés sur talus sera un moyen de favoriser la sauvegarde de ce patrimoine fragile et méconnu qui fait l’identité du Pays de Caux.

Les clos-masures sont encore nombreux mais, soumis aux évolutions de nos modes de vie, ils sont devenus vulnérables. Les anciens bâtiments agricoles, qui pour beaucoup ont perdu leur vocation initiale, disparaissent petit à petit, faute d’avoir un usage dédié. Pourtant, ils participent à la qualité de nos bourgs et villages et leur maintien est donc essentiel.

L’Aide à la restauration des bâtiments de clos-masures est attribuée par le Département de Seine-Maritime. Elle est destinée aux propriétaires.

La plaquette « clos-masures, guide d'entretien des bâtiments, les mesures conservatoires » rappelle les critères suivants :

Pour être éligible, la demande doit concerner un clos-masure :

  • Possédant au moins deux bâtiments agricoles traditionnels (1)

  • Ceinturé d’un talus ou fossé cauchois planté d’arbres de haut jet sur au moins deux côtés en angle

  • Non divisé en différentes parcelles

  • Situé dans une commune de moins de 5000 habitants.

(1) (grange, four à pain, four à lin, pressoir, étable, écurie, manège, charreterie, poulailler, buanderie, laiterie, colombier, puits et citerne, portail cauchois, piliers, porche, murs d’enceinte de potager, murs d’enceinte de potager, mur de soutènement de mare ou fond pavé….)

INFOS PRATIQUES


Date : Mars 2018 


Format : Brochure 14,8×21 cm fermé, 

29,6 × 21 cm ouvert, 

40 Pages, couleur

Rédaction : Lucille  Plouchard, C.A.U.E 76

Conception graphique : Michaël Paton, C.A.U.E 76