En 2018, le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Seine-Maritime (C.A.U.E 76), le Conservatoire d’espaces naturels Normandie Seine (Cen NS) et le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande (PnrBSN) ont porté l’idée d’un Observatoire Photographique des Paysages (OPP) de la Vallée de la Seine, outil d’observation, de suivi et d’évaluation des dynamiques d’évolution des paysages et des politiques territoriales.

Il se matérialise sous la forme de séries photographiques, réalisées sur le territoire déterminé, et reconduites régulièrement dans les mêmes conditions techniques.

Le lancement officiel du projet s’est tenu le 11 décembre 2018.

QUEL INTÉRÊT D’UN OBSERVATOIRE PHOTOGRAPHIQUE DES PAYSAGES

VALLÉE DE SEINE ?

Corridor écologique majeur ouvert sur le littoral, la Vallée de la Seine concentre un patrimoine architectural historique industriel et urbain ainsi que des grands espaces de nature reconnus au travers de nombreux sites classés, labellisation Ramsar, classement Natura 2000, paysages emblématiques.

 

Il est également soumis aux dynamiques naturelles liées au changement climatique.

La mise en place d’un OPP a deux intérêts majeurs : c’est une démarche à la croisée des regards culturels, scientifiques et techniques ; et c’est un outil de connaissance et de révélation des enjeux et des dynamiques d’évolution des paysages. Il favorise l’élaboration de politiques d’aménagement qualitatives en faveur des paysages, pour nos territoires.

 

Plusieurs OPP existent sur l’Axe Seine : OPP du Pnr du Vexin français, OPP des plages du Débarquement et OPP du Pnr des Marais du Cotentin et du Bessin. La création de l’OPP Vallée de Seine s’insère dans la constitution d’un réseau des OPP sur l’Axe Seine qui favorisera les synergies

 

L’OPP doit donc répondre à trois besoins : collecter les perceptions des paysages, sensibiliser aux mécanismes de transformation des usages et des structures paysagères et, enfin, faire émerger les enjeux paysagers et les changements de politiques publiques à apporter pour demain.

L’ambition est aussi de faire de l’OPP un outil pédagogique, support d’animation, de concertation et de sensibilisation auprès des élus et du grand public pour capitaliser une mémoire collective de la Vallée de Seine.