NOS ORIENTATIONS

Accompagner

accOmpagner les grandes

dynamiques d'aménagement

Les zones d’activités peu qualitatives

se vident, le tourisme fuit les secteurs du territoire dégradés et les nouveaux habitants choisissent souvent un cadre de vie soigné, si bien que notre engagement pour la qualité a

du sens et une raison économique."

Apporter notre appui

à la démarche UNESCO 

le Clos-Masure, une structure

paysagère d’exception

Depuis plus de 15 ans, le C.A.U.E mène une action de sensibilisation et d’information sur les clos-masures : conseils auprès des élus et des particuliers, publications, édition du livre “Clos-masures et paysage cauchois”, conférences, visites commentées, participation à des reportages télévisés... En 2011, le Département 76 a engagé une démarche d’inscription des clos-masures au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le C.A.U.E, fort de son expertise, a été sollicité pour participer aux comités scientifique et de gestion, destinés à accompagner les différentes étapes de la mission.  Cette démarche est une opportunité supplémentaire de faire reconnaître la valeur patrimoniale de ce paysage original et de lui donner un nouveau souffle.

Soutenir

la démarche Opération Grand Site

Reconnu mondialement pour ses qualités paysagères, naturelles et culturelles, le territoire des falaises d’Etretat s’est lancé dans la démarche Opération Grand Site en 2013. Le C.A.U.E et le Département, fortement engagés dans le dispositif, accompagnent depuis l’origine les treize communes situées entre Saint-Jouin-Bruneval et Fécamp. L’objectif est de mettre en place un plan d’actions visant à concilier l’accueil d’un grand nombre de visiteurs, le cadre de vie des habitants et la préservation de ce site remarquable mais fragile. Le C.A.U.E participe aux comités techniques, aux projets de valorisation de ce territoire et au dispositif « Guichet unique » qui vise à accompagner les agriculteurs locaux.

S’inscrire sur l’Axe-Seine
les haltes fluviales

Du Havre à Paris, les C.A.U.E ont été missionnés par les départements de l’Axe Seine pour étudier une sélection de quelques haltes fluviales. De ces analyses, des conseils ont été tirés pour offrir une qualité d’aménagement sur l’ensemble du parcours des croisiéristes, sans oublier de prendre en compte le confort et les attentes des riverains.

Des propositions d’actions déclinables sur chaque halte seront aussi présentées, dans l’idée d’avoir quelques marqueurs
visuels communs, tout en gardant les spécificités de chaque site.

En Seine-Maritime, ce sont les communes de Rives-en-Seine et de Duclair qui ont fait l’objet d’une étude. Le Havre et Rouen sont aussi associés à la démarche, afin de créer une dynamique commune autour de cette activité de la croisière fluviale.

Faire vivre l’atlas

des paysages 

Elaboré à l’échelle de l’Eure et de la Seine-Maritime, publié en 2010, il a été porté par l’ex-Région Haute Normandie et la DREAL. Les deux départements y ont été associés.

Fruit d’une longue démarche de concertation à laquelle le C.A.U.E a pris une part très active, cet outil doit permettre aux acteurs de l’aménagement de prendre en compte les caractéristiques des 44 unités paysagères définies. Les enjeux et dynamiques d’évolution doivent servir de cadre à la définition des politiques paysagères développées par les collectivités territoriales.

Dans les différents Départements de la Normandie, ces atlas commencent à être réactualisés.

Collaborer à la mise en place
de l’Observatoire Photographique des Paysages

Le C.A.U.E. 76, le Conservatoire d’Espaces naturels Normandie Seine et le Parc naturel régional des Boucle de la Seine Normande proposent de créer un Observatoire Photographique des Paysages (OPP). Le territoire de cet observatoire s’étirerait de la boucle de Moisson à l’estuaire de Seine.

Cet outil existant en amont et en aval, il est proposé de créer un réseau de ces observatoires de la Seine afin de bénéficier d’une dynamique de réseau.

Un OPP est un outil de sensibilisation et d’évaluation des évolutions des territoires. Il se matérialise sous la forme de prises de vues, sur un territoire donné, reconduites régulièrement dans le temps dans les mêmes conditions techniques. La démarche OPP a plusieurs intérêts : croisée des regards culturels et techniques ; outil de connaissance des enjeux de paysage ; élaboration de politiques d’aménagement qualitatives.

Logo-CAUE76_blanc.png

C.A.U.E de la Seine-Maritime 

27, rue François Mitterrand

BP 90241 

76142 Petit-Quevilly cedex

02 35 72 94 50

Métro

Direction Georges Braque

Stations "François Truffaut"

ou "Place du 8 mai"

Bus

Ligne T4 > Arrêt Chartreux

Ligne 06 > Arrêts Foliot ou Chartreux

SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
issuu-logo-symbol-black copie.png

Adhérer

au C.A.U.E

02 35 72 94 50

Ouverture au public

Du Mardi au Vendredi de 9h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00

Le Lundi de 13h30 à 17h00